Category Archives: Photo du jour

22 Août 2013

Sommet +1



Pour mes petits alpinistes en herbe, un deuxième sommet à leur actif…
Même s’ils ont déjà conquis la montagne l’an dernier, c’est avec plus de persévérance, de maturité et beaucoup d’efforts qu’ils ont atteint leur but…
Une ascension de presqu’un kilomètre et une descente du double; une randonnée modeste pour nos accompagnateurs expérimentés Brigitte et Marc-andré, mais adoptés par nos petites recrues, ils ont scrutés les détails, ils ont observés la nature, aux aguets du prochain marqueur, aux milles et unes questions et histoires inventés ou aventures à raconter…
À travers les yeux d’enfants la petitesse est énorme…

20130822-211443.jpg

18 Mai 2013

Baptême de l’air, les pieds au sol



 

L’histoire des photos; version courte

Folie de maman; influencée, sous une impulsion, à 48 heures d’avis; je nous inscrit fiston et moi pour une évasion photo thématique; photographie d’aviation, et en voici le résultat…

L’histoire des photos; version longue 

Déclencheur;
Voyage d’affaire de Simon, fascination générale qu’exerce les moyens de transports ou les véhicules d’urgences sur les enfants.

Jeudi après-midi;
Un «publicouriel»de photoservice, une «évasion photo», comme il l’appelle, thématique aviation. On capte mon attention une minute, celle-ci propose une visite au musée de l’aviation et ensuite un exercice de «spotting», comme on dit dans le jargon, qui consiste a aller photographier, aux abords des pistes de l’aéroport, les avions qui atterrissent ou décollent.

Oubliant un peu la réalité et sous la folie et l’enthousiasme je me dit que ce serait une belle activité à faire avec petit homme… mais la réalité me rattrape; je pense à Émilie qui est toujours au sein de maman, de plus est-ce trop «big» pour mon petit homme et puis-je l’emmener même? un coup de téléphone confirme Oscar peut m’accompagner, papa accepte de passer la journée avec ses filles, je trouve un vieux biberon un peu poussiéreux pour mademoiselle et je tire du lait entre les boires durant les 48 heures qui reste avant l’aventure.

Vendredi;
Sous la thématique évasion photo un appareil est requis pour chacun. Simon magasine et c’est avec son propre petit appareil compact qu’il participera à notre escapade photographique le lendemain.

Samedi matin;
C’est le départ une petite collation en famille au marché où je laisse, (un peu stressé, c’est la première fois que je laisse ma petite dernière), mes deux princesses et la poussette avec leur papa.
Oscar dans la voiture avec maman et c’est parti…
12h00; au travers des routes sinueuses du campus McDonald de l’université mcGill, à Ste-Anne-de-Bellevue, où se juxtapose des bâtiments d’agricultures d’époques et des édifices plus modernes, arrivée dans une ancienne ferme d’époque avec des silots, Le Centre canadien du patrimoine aéronautique, notre premier arrêt.

On s’installe dans une salle de conférence pour une présentation du musée par un bénévole et une sur le dit «spotting» par Jean-Charles Hubert, un passionnée de l’aviation et de photographie et l’un de nos guides de cette journée à qui je dois un grand merci pour le souvenir de la photo mère-fils.

Presque deux heures pour Oscar à être sage, il regarde le diaporama, on prends un petit lunch en écoutant, on lui fourni des dessins d’avions à colorier et crayons de bois pour patienté et il s’exclame devant les photos d’avions en fin de présentation.

Après tout cela, nous sommes tous impatients maintenant d’aller faire nos propres photographies.

Première étape; nous passons 1 heure au musée pour se faire la main et l’oeil avec les modèles réduits et d’autres grandeur nature (de petites avions du début de l’aviation civile et militaire)

15h00; en route pour les abords de l’aéroport. Contrairement à ce que je croyais, nous allons sur un site accessible à tous, qui est sur le dessus d’un viaduc à côté de l’autoroute, un cul de sac d’un cartier industriel près de Côte-Vertu.

Arrivés, à peine stationné, notre équipement au cou et nos bouchons aux oreilles, le première avion tremble au dessus de notre tête. Un plus tard, une fois mieux installé on voit arrivé le deuxième avion de loin par ses lumières et on le voit grossir sous nos yeux jusqu’à ce qu’il nous survole de très près et que l’on aperçoit derrière nous au travers des clôtures se poser à l’aéroport. C’est «l’heure de pointe» quelques temps d’arrêt, mais parfois il y a en jusqu’à trois ou quatre qui se suivent… Oscar semble ravi de son expérience, il passe 2 heures de plus, avec son appareil en main et tente de capter, avec un peu d’aide, un avion au vol. Reflet du soleil, entre le capteur et l’écran, un premier exercice de photographie plutôt difficile, entre les différents atterrissages, il photographie les voitures, les gens, la clôture, le viaduc, il peaufine sa technique et apprivoise son appareil tout neuf.

Vers 17h30; la fatigue se fait sentir, en plus des avions, le soleil nous a plomber tout l’après midi, l’attente entre les avions se distance et Oscar joue dans l’herbe ce qui est le signe de l’heure du retour… retour à la réalité, un bébe fille attend patiemment maman, ayant épuisé ses réserves de lait et petit homme en a long à raconter à papa, Agathe, Émilie et à vous…

En attendant qu’il vous raconte, les images raconterons…

04 Fév 2013

nous 3.



la photographe…  photographie.

01 Fév 2013

igloofest



Le temps est fou;
et je ne parle pas juste de la météo… heures, semaines, mois, années s’envolent…

Pour le temps; vous en êtes témoin, pardonnez le peu d’activité de orkaro.com.
Miss météo fait sa part; elle fera disparaitre les travaux de construction -sous la supervision de la firme Rivest Duguay- moins de 12 heures après avoir terminé les travaux.

Tout de même beaucoup de bonheur pendant les heures passées à façonner la neige en igloo et maintenant à vous faire partager en images le résultat.

Fier et prêt à recommencer dès que toutes les variables du « temps » seront de notre côtés…
-oscar. 

31 Oct 2012

Halloween « artist style »